Nouveau scénario de Dallas au Nicaragua

Bien qu’il me reste encore six semaines de nicaraguayeneté, j’ai l’impression de rentrer en France demain, du coup, pas question de rester croupir à Managua : tant pis pour la fatigue et les cernes indélebiles, je voyage !
Chap. 1 : Juin … un mois avec Samuel pour traverser la frontière et négocier avec le service de migration costaricienne un visa de 3 jours au Costa Rica … pour se perdre dans une fôret tropicale humide sans eau, ni boussole, ni répulsif … attendre des heures avant de faire des heures de bus avant de faire des heures de bateau … passer des journées dans les bus afin de goûter aux spécialités locales … confondre « guide touristque » et « flic touristique » … découvrir les joies de travailler avec une directrice paternaliste et manipulatrice … grimper le Mombacho (en 4×4 bien sûr !) … rentrer de nuit sans avoir peur de se faire agresser … retrouver les joies des voyages à deux, avec une personne encore moins organisée que soit … faire découvrir les spécialités culinaires nicas : riz/haricots rouges/viande/riz/viande/haricots rouges/viande/viande/riz et jus de fruits … se balader au niveau d’une des frontières les plus contestées d’Amérique …

Chap. 2 : le 14 juillet version nica ou comment participer à l’organisation d’une fête nationaliste et patriotique quand on se sent appartenir à aucun pays … comment dépenser 15000 dollars américains pour acheter des piñatas, des balons et 100 bouteilles de champagne … comment organiser toute seule une exposition avec concours, comité de sélection et débats politiques improvisés autour d’un tableau immonde … comment avoir honte de participer à un tel gaspillage d’énergie et d’argent alors que le Nicaragua est le deuxième pays le plus pauvre des Amériques … comment prendre conscience qu’on est pas fait pour la démocratisation de la culture lorsqu’il s’agit en fait de promouvoir la culture des classes moyennes/hautes dans un pays où bon nombre d’habitants n’a jamais vu un film sur grand écran … comment regretter de ne faire que survoler le Nicaragua jour après jour à cause d’un sentiment de culpabilité incurable qui m’envahie à chaque fois que je n’ai qu’un sourire à offrir à toutes ces personnes qui me tendent la main …
Chap. 3 : Jaymer, l’inconnu connu il y a 9 ans … revoir un « ami » d’adolescence duquel on n’a quasiment aucun souvenir ça peut avoir du bon comme lorsqu’il vous rappelle des souvenirs oubliés … lorsqu’il vous parle de tous les changements qu’à connu la ville … lorsqu’il chante et danse les musiques typiques de la côte Caraïbe … lorsqu’il vous décrit les plages, les gens, les arbres que vous avez connu … lorsqu’il vous raconte les recettes typiques des Noirs … lorsqu’il vous fait croire que vous ne vous êtes jamais quittés et que ces 9 ans loin de l’Amérique Centrale ne se sont jamais écoulés …
Chap. 4 : Ometepe, la plus grande île d’eau douce au monde … réserver une place pour un bateau qui en fait ne quittera jamais le port car il est cassé … attendre deux heures et ne pas être sûrs d’avoir une place pour une mini voiture … avoir un accident avec une moto et une vache dès les premiers mètres sur l’île … se baigner dans les vagues du lac … boire du rhum dans une piscine car on est trop chochotte pour enfoncer nos pieds dans la vase du lac … changer d’hôtel tous les soirs sans jamais avoir le temps de se reposer … sourire aux femmes qui lavent linge et enfants dans la rivière … se baigner dans une piscine naturelle en buvant de l’eau de coco sous le regard des singes hurleurs … aimer le Nicaragua …
Chap 5 : suite au prochain mail
Voilà, c’était la suite de mon roman nica plein de nouvelles et d’enchantement.

602535_460688403948860_775471928_n

578125_403354619682239_937709846_n

575113_422413837776317_1547098002_n

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s