Nicaragua la belle, Nicaragua la caliente

Comme promis je vous envoie un petit mail depuis « chez moi ». Ce matin, après avoir mis ma patience à l’épreuve en jouant au bord de la piscine avec les deux crapules de ma directrice, je me suis dirigée vers l’intérieur de la ville. Fournaise ambiante où même les plus friands de chaleur de vous se sentirais oppressés par les 35°C qui m’accompagnent depuis trois semaines !
Trois semaines déjà et pourtant je ne réalise toujours pas que je suis au Nicaragua … battre son record de litres de bières absorbées sans même être joyeuse tellement elles sont vides de goût, d’alcool et de bulles … se faire appeler « amor », « corazón », « muñeca », « bella » à longueur de journée … être une « chelita blanquita » au milieu de toutes ces personnes à la peau dorée … diffuser « The artist » la veille de sa sortie en DVD en France et voir aparaître toutes les 10 min un message nous annonçant que la diffusion du film est interdite … lutter contre la schizophrénie qui me menace à chaque fois que je parle français à Mélanie, portugais à Jorge et espagnol à Nerina … boire des litres de café noir pour ne pas me laisser emporter par Morphée, tendre amie des après-midi paresseusement brûlantes … recevoir un livre dédicacé sur la dépression de la par d’un sandiniste (extrême gauche) qui, après avoir tenté de se suicider a trouvé la foi en Dieu … apprendre à travailler avec des coupures de courant … découvrir que certaines personnes peuvent passer plusieurs jours sans eau car dans un pays qui se veut « socialiste » il faut partager les ressources naturelles donc pour que ceux de la ville aient de l’eau au moins une fois par jour les autres doivent nager dans leur sueur sans demander leur reste … s’entendre dire que « le Nicaragua c’est pas un pays dangereux mais vu que tu es une fille, blanche, Française évite de te balader toute seule, même en plein jour et évite de prendre des taxis et surtout ne monte pas dans les bus » … aller au marché « oriental », marché déconseillé par tous les guides touristiques et survivre … apprendre à apprécier le sourire des Nicas … vivre avec trois allemands … tomber amoureuse de son ventilateur tout en rêvant l’abandonner pour une clim … découvrir que pour les Nicas il est préférable de ne pas mettre de ceinture à l’arrière de la voiture car c’est trop dangereux … s’endormir en écoutant le cri des cigales-couteaux … apprendre à reconnaître le chant des oiseaux multicolores … ne pas prendre la fuite quand on me parle de tarentules « mais elles ne sont pas méchantes au Nicaragua » ou de serpents mortels « mais ne t’inquiètes pas, s’ils te mordent tu as le temps d’aller à l’hôpital » … monter dans des taxis qui écoutent du reggeaton sans se dire qu’il s’agit d’une musique, rien que par son rythme, transforme les femmes en objets … essayer de faire comprendre aux Nicas que je ne m’appelle pas Céline en homage à Céline Dion … vivre entourées de volcans, lacs et forêts … rester à un concert de rock où tous les fans d’Iron Maiden se sont rassemblés alors que le rock nica ressemble plus à du Britney Spears qu’à de l’ACDC … vivre dans un pays communiste et catholique à la fois … devoir lutter contre son écologisme profond en jettant le verre et le papier dans la même poubelle … voir que les habitants mettre le feu à leurs ordures sur le bord de la route pour ne pas devoir attendre le passage des éboueurs … tant d’éléments qui me rappellent au quotidien que j’ai traversé l’Atlantique pour réaliser mon rêve, pour rêver ma réalité …

Enfin bref, je suis au Nicaragua, j’ai attrapé une souririthe aigüe et tout va pour le mieux dans le meilleur des possibles.

Je vous embrasse tous en espérant que tout va bien pour vous.

561378_417604908257210_1157981236_n

551610_426028370748197_467446716_n

154478_403364539681247_226503807_n

Publicités

Une réflexion sur “Nicaragua la belle, Nicaragua la caliente

  1. Pingback: Le Chili, c’est … | – Voyages d'une plume –

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s